Pau Tibet
Rubriques  
  Infos
  => Janvier 2019
  => Février 2019
  => Mars 2019
  => Avril 2019
  => Mai 2019
  => Juin 2019
  => Juillet 2019
  => Aout 2019
  => Septembre 2019
  => Octobre 2019
  => Novembre 2019
  => Décembre 2019
  => Janvier 2020
  => Février 2020
  => Mars 2020
  => Avril 2020
  => Mai 2020
  => Juin 2020
  => Juillet 2020
  => Aout 2020
  => Septembre 2020
  => Octobre 2020
  Année 2018
  Année 2017
  Année 2016
  Année 2015
  Année 2014
  Année 2013
  Année 2012
  Année 2011
  Année 2010
  Année 2009.
  Historique de l'APACT.
  Hommage à Phurbu
  Rencontre de Denise Campet Puntsok Drolma avec S.S. Dalaï Lama.
  Mainpat 2007
  Mainpat 2009
  Mainpat: travaux et projets.
  Mainpat 2011
  Mainpat 2013
  Mainpat 2014
  Mainpat 2015
  Mainpat 2016
  Mainpat 2018
  Bodnath le 10 Mars 2009.
  Pokhara 2009
  Dharamsala 2009
  Salle de classe du monastère de Pawo Rinpoché au Népal.
  Université de Bengalore
  Les écoles en Inde, Népal et Bouthan
  Gandhi School Mainpat Mai 2012
  Parrains et Filleuls.
  Témoignages des filleuls
  Parrainage.
  A.G. de l'APACT 16 Mai 2009.
  A.G de l'APACT 8 Mai 2010
  A.G de l'Apact le 14 Mai 2011
  A.G de l'Apact le 12 Mai 2012
  A.G de l'Apact le 20 Avril 2013
  A.G de l'Apact le 13 Avril 2014
  AG de l'Apact le 10 Avril 2015
  A.G de l'Apact le 2 Avril 2016
  AG de l'Apact le 22 Avril 2017
  Fête annuelle de l'APACT.
  Fête annuelle de l'APACT 2010.
  Fête annuelle de l'APACT 2011
  Fête annuelle de l'Apact 2012
  Fête annuelle de l'APACT 2013
  Fête annuelle de l'APACT 2014
  Fête annuelle de l'APACT 2015
  Fête annuelle de l'APACT 2016
  Fête annuelle de l'APACT 2017
  Fête annuelle de l'APACT 2018
  Fête annuelle de l'APACT 2019
  Fête annuelle de l'APACT 2020
  Béru Khyentsé Rinpoché à Pau.
  Actualité PAU.
  Exposition peintures Tashi Norbu
  Méssage de SS Dalaï Lama au peuple Tibétain.
  Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  Discours de Mr Badinter le 14 Mars 2015
  Prisonniers Tibétains
  Seisme du Népal 2015
  Galerie
  Partenaires.
  Exposition du 18 au 25 Février 2017
  10 Mars 2017 à Pau
  Manifestations Décembre 2019
  Mainpat Novembre 2019
  Mainpat 2020
  Projet Ulule
  Alexandra David Neel (Campoy-Blanchot)
Octobre 2020
12 Octobre 2020

« Tibet et Xinjiang, mêmes abus ? »

Des militaires chinois participent à une cérémonie à Lhassa, capitale du Tibet, en 2015.

Mutations forcées, camps de formation militarisés, déplacements de populations… En tout, plus de 500 000 travailleurs ruraux auraient été convertis de force à des emplois salariés pour atteindre les objectifs politiques fixés par le président chinois… Ce sont les conclusions d’une étude américaine publiée au nom de la Jamestown Foundation par le chercheur allemand Adrian Zenz, spécialiste de la Chine, qui fut parmi les premiers à mettre en évidence les abus perpétrés par le gouvernement chinois envers les minorités au Xinjiang.

RFI : Pourquoi faites-vous le rapprochement entre le sort des Ouïghours au Xinjiang et celui des travailleurs pauvres du Tibet ?

Adrian Zenz : Le gouvernement chinois importe au Tibet des pratiques déjà éprouvées au Xinjiang. En l’occurrence, il s’agit d’un programme coercitif de formation et de relocalisation professionnelle, extrêmement centralisé et militarisé. Il consiste à placer les fermiers et les nomades tibétains, qui vivent sous le seuil de pauvreté, dans des camps de formation incluant des exercices militaires, afin d’organiser ensuite leur mutation professionnelle. Depuis le début de l’année 2020, les postes qui leur sont attribués se situent très souvent hors de la région du Tibet.

La politique des autorités chinoises implique aussi de pousser ces travailleurs pauvres à renoncer à leurs terres et à leur bétail, qui sont cédés à des coopératives étatiques, dont ils deviennent actionnaires, avant d’être employés comme salariés dans des usines chinoises.

 

Quelles sont les similitudes avec les programmes de « rééducation » mis en place au Xinjiang ?

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mail

Il y a des schémas très proches au Xinjiang, notamment les rafles de travailleurs ruraux internés dans des bâtiments de formation militarisés, ainsi que les dispositifs de placement forcés mis en place à la sortie de ces camps d’internement. Dans les deux cas, l’accent est mis sur la remise en cause du mode de vie traditionnel d’une minorité « réticente au changement » et l’ambition d’effacer leur identité considérée comme « arriérée » par les autorités chinoises.

image : Des militaires chinois participent à une cérémonie à Lhassa, capitale du Tibet, en 2015. Chinatopix Via AP

► À lire aussi Ouïghours, une enquête fait état de 380 camps de détention dans le Xinjiang

Quel serait l’objectif de ces pratiques dans le cas particulier du Tibet ?

L’objectif politique à court terme, c’est d’épouser la promesse la plus emblématique du président chinois, Xi Jinping : l’éradication de la pauvreté. Il se trouve que la pauvreté se mesure en fonction des revenus déclarés, mais que les revenus des fermiers et des nomades tibétains sont très difficiles à identifier. Ils sont très souvent autosuffisants et peuvent vivre du troc ou du petit commerce des produits de leur terre, ce qui rend les mesures compliquées. Les autorités chinoises ne supportent pas cette incertitude, et le fait de forcer ces populations à prendre des emplois salariés permet de prétendre que les Tibétains ont été sortis de la pauvreté.

Le deuxième objectif, c’est évidemment le contrôle social. Les fermiers et les nomades tibétains sont notoirement difficiles à contrôler, ils vivent de manière indépendante, suivent leur propre calendrier et les coutumes locales, ce qui représente depuis longtemps un affront, aux yeux de Pékin. Ces nouveaux dispositifs vont donner très rapidement à l’État chinois une capacité de contrôle considérable sur ces populations

APACT  
 


Association Humanitaire exclusivement composée de bénévoles qui vient en aide aux réfugiés tibétains qui mènent la vie de l'exil et du dénuement dans les camps installés depuis 60 ans en INDE et au NEPAL.












 
Apact sur Facebook  
   
Site Internet.  
 
Association Paloise pour l'Art et la culture du Tibet archives 1986-2008


APACT sur Facebook




http://perso.numericable.fr/apact


Galerie de photos


"Mainpat 2009" le film


"Mainpat 2011" le film


"Mainpat 2013"


"Le Lion des Neiges"Film documentaire de Claude Le Gallou




PARRAINAGES DE COMMUNES EUROPEENNES AVEC DES COMMUNES TIBETAINES


Hommage à Phurbu Dolma




Beru Khyentse Rinpoche à Pau Aout 2013




Prisonniers Tibétains


Discours de Monsieur Robert BADINTER, Ancien Ministre de la Justice Lors du RASSEMBLEMENT EUROPEEN POUR LE TIBET à PARIS le 14 mars 2015.





PHAYUL.COM

 
Siège Social.  
 

 
Adresse postale.  
 

---------- Contact ----------
info@apactpau.fr
apactpau@yahoo.fr
apactpau@free.fr
apact64@yahoo.fr - webmaster
 
visiteurs  
   
Visiteurs. 390410 visiteurs (963611 hits)